• Frigo-Zone

Québec « augmente les émissions » en voulant les réduire

Dernière mise à jour : 5 mai

Les halocarbures sont des gaz réfrigérants utilisés notamment dans les réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs.

Source : La Presse - Jean-Thomas Léveillé Photo@Alain Roberge

L’attribution par Québec de crédits compensatoires pour la destruction d’halocarbures dans le cadre du marché du carbone est inefficace et contre-productive, déplore un rapport très critique de l’Institut de l’énergie Trottier, de Polytechnique Montréal.

Ces gaz de refroidissement utilisés notamment dans les réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs sont de puissants gaz à effet de serre (GES), dont l’impact est de 1000 à 11 000 fois plus important que le dioxyde de carbone (CO2).

Leur destruction en fin de vie est déjà obligatoire, mais leurs fuites, provenant essentiellement de systèmes commerciaux – qui sont moins étanches que les appareils résidentiels assemblés en usine parce qu’ils sont montés sur place et comportent beaucoup de tuyauterie dont les joints sont autant de points de fuite potentiels –, sont d’importantes sources d’émissions de GES.


70 vues0 commentaire